10.04.2018

DreamQuark vainqueur du concours national « 10000 startups pour changer le monde» organisé par La Tribune et BNP Paribas dans la catégorie IA

La jeune pousse DreamQuark, après avoir remporté la sélection parisienne, remporte le prix national du concours « 10000 startups pour changer le monde » organisé par La Tribune et BNP Paribas avec sa solution d’Intelligence Artificielle.

SHARE

Paris le 10 avril 2018 – C’est sous le haut patronage d’Emmanuel Macron et en présence de Mounir Mahjoubi, Secrétaire d’État auprès du Premier ministre chargé du Numérique, que s’est déroulé le 9 avril, au Grand Rex à Paris, la cérémonie de remise des prix du concours « 10 000 startups pour changer le monde » organisé par La Tribune et BNP Paribas. Anciennement appelé « Prix Jeune Entrepreneur » depuis sa création en 2013, le concours s’est déroulé pendant 8 mois pendant lesquels La Tribune a réuni par catégories des entrepreneurs d’avenir au sein d’un concours régional, les lauréats de l’ensemble de la France étant ensuite mis en compétition dans une grande finale nationale qui s’est tenue le 6 mars.

Nicolas Meric, pour DreamQuark, avait été primé lors de l’étape parisienne dans la catégorie Cloud, Data et Intelligence Artificielle. Vingt-trois entrepreneurs venant d’Ile-de-France, préalablement sélectionnés par La Tribune, ont présenté leur innovation devant un jury composé de La Tribune et de ses partenaires BNP Paribas, Enedis, Mazars, AG2R La Mondiale, WeHealth by Servier et Business France. A la tête de la startup récemment élue « Fintech de l’Année » par le pôle de compétitivité Finance Innovation, Nicolas Meric avait remporté les suffrages de cette première sélection en parvenant à « faire parler » les algorithmes pour le compte des banques et des assurances. La technologie de DreamQuark permet aux équipes métiers de comprendre les décisions des algorithmes d’intelligence artificielle. De quoi lever l’un des principaux freins au développement de l’IA, en y apportant de la transparence, surtout dans des métiers aussi sensibles et réglementés que la finance, et demain pourquoi pas la santé ou l’éducation.

L’ultime consécration a été reçue hier soir lors de la cérémonie au Grand Rex à Paris lorsque DreamQuark s’est vu décerner le prix national dans la catégorie Cloud, Data et Intelligence Artificielle. Les autres nominées dans cette catégorie étaient les startups Lunc, Per Angusta, eLamp, ASD, qucit, Stampyt et Liberty Rider. Au total c’est près de près de cinq cents jeunes entrepreneurs qui avaient postulé au concours.

« Tous les entrepreneurs rêvent de changer le monde. Chez DreamQuark on veut s’assurer que ça soit pour le meilleur. L’intelligence artificielle n’est qu’aux prémices de ses capacités et son potentiel semble sans aucune limite. Afin de garantir que cette technologie reste toujours au bénéfice de l’homme, nous développons une IA non seulement puissante mais également capable de s’expliquer et rendre des comptes sur chaque décision qu’elle prend. » déclare Nicolas Meric, CEO et Fondateur de DreamQuark. « Pour relever ce défi, j’ai la chance d’être entouré d’une équipe formidable et ce prix est la récompense de leurs efforts quotidiens pour bâtir la meilleure intelligence artificielle qu’il soit, c’est-à-dire une IA qui profite à l’homme, mais surtout une IA éthique, dont on garde le contrôle. »